.

Vous et votre mental...

Tout le monde le dit, le parapente ça se passe "dans la tête". Il existe des méthodes et des exercices à effectuer de façon à sa maintenir au top mentalement. Bien souvent c'est assez étroitement lié à une hygiène de vie et une manière de fonctionner ou d'aborder les évènements.

Il s'agit de mettre 3 paramètres en accord

1) La programmation mentale du vol

2) Là ou se portent vos yeux

3) Ce que votre corps ressent

En d'autres termes, avant de décoller faites vous un plan de vol avec un objectif à atteindre, par exemple "je veux aller au nuage", ensuite portez votre regard sur l'endroit où vous vous dirigez puis restez à l'écoute de vos sensations. En cas d'annulation de votre projet, reprogrammez rapidement votre esprit vers une autre tâche.Par exemple, le nuage passe en congestus, je décide de descendre, trajectoire et regard vers le bas et la sensation confirme le reste.

Ne restez jamais sur un décollage avec la tête pleine de vide, fixez vous chaque fois une "mission" à accomplir et essayer de vous y tenir

Tout ceci est valable dans la mesure ou vous êtes capable d'appliquer toutes les techniques gérant les phases de vol, sinon un élément va apparaître qui s'appelle "la peur"

Cette peur est très utile car elle sera votre voyant rouge d'alarme, restez à son écoute car elle vous évitera de dépasser vos limites et vous mettre en danger.

Se préparer mentalement c'est avant tout savoir ce que l'on veut, se fixer un objectif et s'y tenir

Une fois perché très haut, tout vos points de repère vont changer et il va falloir vous adapter. Tout d'abord les bruits de l'environnement qui disparaissent ainsi que le relief loin sous les pieds.On doit d'habituer au silence et regarder au loin la ligne d'horizon pour retrouver un équilibre et fixer son attention sur la trajectoire.